Strict Standards: Declaration of xo_walker_nav_menu::start_lvl() should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_lvl(&$output, $depth = 0, $args = NULL) in /home/www/ofildesmots/wp-content/themes/ofildesmots/functions.php on line 0
Essai politico-socio humaniste, Ô … larmes citoyens ! | O Fil des Mots

Essai politico-socio humaniste, Ô … larmes citoyens ! | O Fil des Mots


Notice: Undefined variable: output in /home/www/ofildesmots/wp-content/themes/ofildesmots/backend/shortcodes.php on line 197

« Il nous faut peu de mots pour exprimer l’essentiel » (Paul Eluard )

Sortie du livre « Ô … larmes citoyens ! » en juillet 2014, essai politico-socio humaniste qui appelle à une révolte citoyenne contre les institutions et l’appareil politique français.

Un livre inédit sur la France, les français et leur héritage à l’aune de la mondialisation : comment sortir de la crise par le haut ?

Un cri d’indignation en hommage à Stéphane HESSEL, des propositions concrètes pour un monde plus juste et plus équitable.

« Il faut savoir s’indigner pour pouvoir s’engager et il faut pouvoir s’engager pour enfin agir ! » (Franck LE COZ)

Acheter le livre

amazon –  Acheter sur Amazon

fnac –  Acheter sur la Fnac.com

Lire la quatrième de couverture

Les « trente glorieuses » puis les « trente douloureuses » ont laissé un goût amer chez les enfants des baby-boomers. Cette génération désenchantée se retourne derrière elle et voit les traces d’une mondialisation sans merci. Et avec elle, les affres du chômage, du sida et d’un néolibéralisme destructeur.

En hommage à Stéphane Hessel, Ô… larmes citoyens ! est un cri d’indignation mais aussi un message d’espoir. Cet essai « socio-politico humaniste » appelle à une mobilisation  éco-citoyenne pour un monde plus juste dans lequel l’humain retrouve sa place. Changeons pour tendre vers les « trente vertueuses » !

Humaniste de conviction, Franck Le Coz a passé vingt-cinq années dans le monde de l’entreprise, de la TPE française à la multinationale américaine. Il met aujourd’hui son expérience au service de l’écriture en tant que praticien et non théoricien du développement de nouveaux modèles économiques.